Une Iphigenie

Une Iphigenie

Date / Heure
Date(s) - 10/05/2018
20 h 00 min - 22 h 45 min

Lieu
Théâtre de Ménilmontant
15 rue du retrait , 75020

Site web
Page web de l'événement

Catégories


Une Iphigenie

D’après Racine et Euripide
Mise en scène Julie Louart
Chorégraphie et Chant Julie Louart Régie Lumières Cécile Botto Régie Vidéo/son Cyril Communal Conception Vidéo Alexandre Cartigny Scénographie Tanguy de St Seine Conception costumes Nicolas Candas/Alexandra Langlois Conception coiffure Samira Izzem Conception maquillage Lucile Araujo
Avec
Nicolas Avinée/Léon Bertolini, Sylvie Beurtheret, Alexandra Branel, Clara Cirera, Laura Dallo, Camille Danan, Marion Guénal, Rémy Laquittant/ Christophe Rouger, Océane Marié, Joel Monteiro da Cunha Salgado, Juliette Savary, Matéo Troianovski, Sébastien Ventura, Nicolas Zanier et la troupe de Frédéric Bontemps

 

teaser : https://www.youtube.com/watch?v=JcFkfJLHnJI&feature=youtu.be

Iphigénie, Eriphile, Achille : héros malgré eux d’un monde où l’honneur et la patrie priment sur l’humain.Trois destins croisés perdus dans un univers de fêtes, d’absurde et de faux semblant.Une “tragédie” de la violence et du sacré. Et si Racine et Euripide se retrouvaient dans un péplum du XXI ème siècle ?

Une Iphigénie représente un monde hors du temps, notre premier objectif est de mettre en parallèle le système de castes présent dans la pièce avec le système sociétal actuel et ce gout universel que les gens ont pour le “spectaculaire”. À travers cette pièce, nous mettons en avant le rapport à l’ apparence, ce besoin de montrer notre réussite sociale dans notre société, qui prône le voyeurisme et où il est dur d’échapper au jugement d’autrui.

Spectacle au ton très contemporain où se mêle le théâtre, la musique, la danse, la jonglerie de feu, le travail vidéographique et le street art. Il s’agit d’ une adaptation originale de l’oeuvre tragique de Racine et d’Euripide.
Sur scène, 17 acteurs, danseurs et jongleurs de feu doivent composer avec une réadaptation libre et moderne des textes classiques.
Tout se passe dans une arène, lieu de l’action, du sacrifice. C’est un espace de rassemblement et de fête où toutes les couches de la société sont représentées, l’endroit de tous les dangers et de libertés.

   Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*