BELLEVILLE-MENILMONTANT EN IMAGES : ROME-PARIS, QUARTIERS POPULAIRES EN MOUVEMENT

BELLEVILLE-MENILMONTANT EN IMAGES : ROME-PARIS, QUARTIERS POPULAIRES EN MOUVEMENT

Date / Heure
Date(s) - 16/09/2018
17 h 00 min - 20 h 00 min

Lieu
La Bellevilloise
19-21 rue Boyer, Paris

Catégories


39 cycle des rencontres-rpojections Belleville-Ménilmontant à la Bellevilloise dimanche 16 septembre 2018.

Habitants, cinéastes, romanciers, artistes, photographes d’hier et d’aujourd’hui et bien d’autres – qui l’ont aussi chanté – nous invitent à cheminer, parfois en promeneur solitaire ou sous l’émotion de l’enfance, dans l’âme si singulière des quartiers de Belleville et Ménilmontant. Héritiers de la Commune, ces quartiers populaires et cosmopolites, terres d’asile et d’accueil de populations aux provenances multiples, en transformation permanente, survivent au mythe. Quartiers ouverts, d’expérimentations sociales et culturelles permanentes ! Quartiers de l’Est parisien qui en appellent d’autres en miroir en France, en Europe et ailleurs.

Après les 7 premières saisons, nous vous invitons à continuer ce voyage entre ici et ailleurs pour ce huitième cycle de projections-débats « Belleville-Ménilmontant en images ».

A l’initiative de l’Association Trajectoires et du Collectif Docomoto et réalisé en partenariat avec La Bellevilloise, les projections-débats se déroulent à l’Espace Forum de la Bellevilloise en 2018, avec nos rendez-vous du dimanche en fin d’après-midi.

ROME-PARIS
Quartiers populaires en mouvement

Projections-débats
16 septembre 2018 – 17h

Cette séance, inscrite dans le cadre du projet Altercities, avec la programmation du film Mamma Roma de Pasolini, permet de comparer les évolutions des quartiers populaires de Rome et de Paris à partir des années 5O-60. Au lendemain de la guerre, Rome attire à sa périphérie des « émigrés de l‘intérieur » qui quittent leurs régions rurales du Sud de l’Italie pour trouver du travail dans une ville en pleine reconstruction. Ces familles les plus pauvres, arrivées en grand nombre et regroupées selon des affinités régionales, construisent aux limites de Rome des « Borgate », bidonvilles ou baraquements de fortune, ne pouvant pas accéder au centre-ville, ni à des logements sociaux que la municipalité tarde à construire. Ces quartiers populaires perdurent plusieurs décennies et font l’objet de nombreuses luttes urbaines, pour la résorption des bidonvilles et le relogement dans des grands ensembles selon le slogan « la casa per tutti », dans un contexte de fort clientélisme et de spéculation immobilière. C’est aussi dans ces quartiers qu’émergent divers projets d’autogestion où cherche à s’enraciner le catholicisme social et la nouvelle Gauche.

Dans le cadre des échanges entre des partenaires de plusieurs capitales (Berlin, Istanbul, Paris et Rome,) sur les problématiques de métropolisation des villes européennes et leurs conséquences sur les quartiers populaires, l’association Trajectoires profite de la présence à Paris de ses partenaires romains (associations Ti Con Zero et Stalker) aux Journées Européennes du Patrimoine 2018.

• 17h – Projection

– Mamma Roma
Film de Pier Paolo Pasolini (1962, 106 mn). Avec Anna Magnani, Ettore Garofalo, Franco Citti…

A Rome, la prostituée Mamma Roma décide de quitter le trottoir pour se consacrer à l’éducation de son fils Ettore. Après tant d’années de travail, elle recherche désormais un peu de respectabilité et de sérénité. Jusque-là, l’enfant a été élevé dans une famille de province ; il ne sait rien du métier de sa mère. Mamma Roma trouve un nouvel emploi et tous deux s’installent dans une HLM de la banlieue romaine. Un jour, l’adolescent apprend le passé de sa mère. Choqué, puis désemparé, il sombre peu à peu dans la délinquance. Sa dérive le conduit droit en prison. Pour le sortir de là, sa mère reprend son ancien métier…

• 19H – Débat, animé par Marie Poinsot et Mohammed Ouaddane (Trajectoires)
Avec la participation de Giulia Fiocca et Fernanda Pessolona, partenaires du projet Altercities (Ti Con Zero – Rome), Aurélien Delpirou (Maître de conférences/Ecole d’urbanisme de Paris et rédacteur en chef à Métropolitiques), Sarah Lilia Baudry (urbaniste et historienne/EHESS).

Tarifs : Sur place : 3€

   Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*