La petite histoire… / … de la musique de la Renaissance

La petite histoire... / ... de la musique de la Renaissance

Date / Heure
Date(s) - 17/11/2018
10 h 30 min - 12 h 30 min

Lieu
Philharmonie de Paris
221 Avenue Jean Jaurès, Paris

Catégories


Vous êtes curieux mais vous n’y connaissez rien ? En croisant époques, styles et pratiques, ainsi que les compositeurs incontournables, ce collège permet d’aborder le b.a.-ba de l’histoire de la m…

Vous êtes curieux mais vous n’y connaissez rien ? En croisant époques, styles et pratiques, ainsi que les compositeurs incontournables, ce collège permet d’aborder le b.a.-ba de l’histoire de la musique. Chaque conférence propose des chemins d’accès originaux, en conjuguant la musique aux arts visuels, à la littérature ou à l’histoire des sociétés.

La Renaissance ne fut pas plus tardive en musique que dans les autres arts. Dès le début du XVe siècle, les compositeurs formés en France et en Bourgogne, tels Dufay, Ockeghem puis Josquin, transforment langage musical et les formes héritées du Moyen Âge (messe, motet et chanson). Au siècle suivant, l’expression des passions et la peinture des mots sont les maîtres des œuvres chantées, la danse symbolise la cohésion sociale, les instrumentistes deviennent virtuoses. Bref, l’Humanisme s’épanouit dans la musique !

Isabelle RAGNARD est une musicologue médiéviste. Elle enseigne l’histoire et l’analyse de la musique du Moyen Age et de la Renaissance dans deux établissement parisiens : à l’UFR de musicologie de Paris-Sorbonne Université (faculté de Lettres), en tant que Maître de conférences depuis 2005, et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle est professeur depuis 2011. Elle est membre de l’Institut de Recherche en Musicologie (IReMus, laboratoire de recherche regroupant de CNRS, l’Université et la BnF). Elle donne fréquemment des conférences pour le grand public.
Agrégée de musique et titulaire d’une thèse de doctorat portant sur la chanson française du XVe siècle, ses recherches portèrent d’abord sur la chanson au Moyen Age puis sur le théâtre de cette période, représenté en particulier par deux œuvres majeures : le Jeu de Robin et de Marion du trouvère Adam de la Halle (XIIIe siècle) et le Mystère de la Passion d’Arnoul Greban (XVe siècle). Plus récemment, son attention se porte sur les résurgences de la musique médiévale dans la production artistique contemporaine (enregistrements discographiques, spectacles, cinéma).

Lieu : Salle de conférence – Philharmonie

Tarifs : Tarif unique : 12€

Billetteries :
Billetterie de la Philharmonie de Paris

   Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*