Sirènes en Seine Aïcha Touré et Gio

Sirènes en Seine Aïcha Touré et Gio

Date / Heure
Date(s) - 09/10/2019
20 h 30 min - 23 h 00 min

Lieu
Scenarium Paris
198 Rue Saint-Maur, Paris

Catégories


Aïcha Touré et Gio se partagent la soirée pour notre plus grand bonheur.

Aïcha Touré
« Chanteuse aux accents inconnus, Aïcha Touré chante la vie à l’état brut, … nous transporte dans son univers singulier qui allie poésie, humour, accordéon et claquettes. Ses multiples influences musicales (afro / franco / latino) et ses textes pertinents et impertinents s’entremêlent. Elle vous touchera par sa fraîcheur et son authenticité. »

Elle est accompagnée par :
François Collombon, batterie, percussions, chœurs.
Laurent Loit dit « Pepe Basse », basse et chœurs.

Aïcha Touré commence comme danseuse de claquettes dans des Cabarets, puis est engagée au théâtre équestre Zingaro en tant qu’écuyère.
Elle participe à de nombreuses collaborations dans des compagnies de danse, de cirque, de rue, ou des formations de musiciens jazz.
Directrice artistique de la Cie CoNTeMPoTaP, elle y a produit ses propres créations.
Aujourd’hui elle consacre la majeure partie de son activité à la chanson. Son premier album, « La Vie », dont elle est l’auteur complet, textes et musiques, (arrangé par Luis Manresa), est paru en 2018, il est de ceux qui séduisent dès la première écoute et que l’on remet sur la platine.

« Ceci n’est pas un disque, c’est une compagnie de cirque qui déambule, avant de planter son chapiteau entre vos deux oreilles,… comme une représentation qui voit se succéder différents numéros » (L’Humanité dimanche).

GIO
Histoires Bleues est le projet d’album que je porte depuis deux ans et demi. D’écriture en écriture, les chansons se sont imposées au fil du temps, comme voulant se raconter d’elles mêmes. Certaines se sont effacées pour laisser la place à d’autres, et, la musique, prenant sa source d’inspiration dans celle du Delta Blues, s’est affinée au fur et à mesure mêlant mes influences essentiellement afro américaines, ma culture originaire occidentale, cette trace indélébile de l’Afrique de mon enfance, et la femme que je suis.

Écrire un disque est une vraie aventure. On désire, on imagine, on dessine dans sa tête une esquisse de ce que pourrait être le résultat final; puis on pose la première phrase, le premier accord, et on part en voyage. Un voyage de sons, de couleurs, d’ambiances, de mots…

Au début c’est bordélique, disparate, on trébuche, on bloque, on rage, puis on se rend compte qu’il n’y a rien d’autre à faire que d’écouter ce que l’histoire veut nous dire. Parce que c’est bien de cela dont il s’agit, écrire un album, c’est aussi se laisser faire!
Alors je me suis laissé faire au cours de ces deux ans et demi, laissant les histoires se nourrir au gré de mes déambulations, laissant le bleu s’immiscer au gré de mes humeurs, comprenant, enfin, qu’elles n’attendaient plus que ma voix.

Histoires Bleues, est une marche le long des chemins, des sentiers, des routes au bord de rien, des forêts de nulle part, où, sous nos pieds des sentiments contradictoires se chevauchent de gadoues en rocs, nous faisant plus solides qu’un bloc de granite.

Tarifs : sur Place : 15€

   Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*