Working Men’s Club (Heavenly Rec) • Serpent • Alexandr / Free

Working Men’s Club (Heavenly Rec) • Serpent • Alexandr / Free

Date / Heure
Date(s) - 16/11/2019
20 h 00 min - 23 h 30 min

Lieu
SUPERSONIC
9 Rue Biscornet, Paris

Catégories


▬ Le Supersonic présente ▬

→ Working Men’s Club
(Post-Punk – HEAVENLY RECORDINGS – Todmorden,UK)

«Voilà un groupe qui n’aura pas échappé à nos radars et que l’on suit depuis la sortie en janvier dernier de Bad Blood, petit tube à la croisée des chemins de la cold wave (la rythmique) et du post-punk mancunien (voix gouailleuse / attitude frondeuse). Working Men’s Club, jeune formation made in Todmorden – petite bourgade du Nord de l’Angleterre, à quelques encablures de Manchester –, dévoile aujourd’hui le clip de Teeth, après avoir signé un deal avec le label londonien Heavenly Recordings (Night Beats, Baxter Dury, Boy Azooga, Confidence Man).
Sydney Minsky-Sargeant (chanteur et guitariste de 18 piges), Giulia Bonometti, Jake Bogacki, et le bassiste Liam Ogburn, qui forment Working Men’s Club, ont mis en boîte Teeth à Sheffield, dans le studio du producteur Ross Orton (The Fall, Arctic Monkeys). Croisée notamment au prestigieux festival de Brighton The Great Escape, cette bande de kids est une sérieuse affaire à suivre.» – Les Inrocks

► Regarder: https://www.youtube.com/channel/UCdPdylkt5gYh4s4xqcM77bA/videos

→ SERPENT
(Dancing violence – Paris)

« SERPENT – une musique idiote aux émotions binaires crée par cinq cerveaux reptiliens (Lescop, Adrian Edeline, Quentin Rochas, Martin Lefebvre, Wendy Killmann) pour que ton cerveau ne parvienne à fonctionner autrement qu’en tapant du pied. Une réptation entre des rythmes mécaniques, répétitifs, des sons acérés et des grooves paranoïaques, un safari dans une jungle en polystyrène… »

Les 3 influences: Talking Heads, Neu, Crack Cloud

► Liker : https://www.facebook.com/Serpent-115699479842338/

→ ALEXANDR
(Pop – Paris)

Release Party « Surrender » (sortie 25 octobre)

« ALEXANDR c’est l’étendard d’un trio débarqué en 2016 sur la scène parisienne, mais dont l’essence est, à coup sûr, extraite d’un coin du nord de l’Angleterre, situé quelque part à l’aube des années 90. Un mix de racines britanniques, françaises et d’années fastes passées dans les salles de concerts et les bars de l’est parisien, ALEXANDR c’est surtout une certaine conception de la pop, entièrement consacrée à l’hédonisme.
Au-delà du pur songwriting, on ressent tout le soin apporté par le trio à ses productions, avec des touches électroniques d’une sophistication toute contemporaine, mais où le basculement dans le brut n’est jamais loin. Après un premier EP “You Won’t Get Another Chance”, sorti fin 2016, produit dans le sous-sol d’un pavillon de banlieue parisienne et pourtant « aussi excitant qu’un apéritif dînatoire à l’Hacienda » (sunburnsout.com), le groupe sortira son second EP « Surrender » le 25 octobre 2019 en CD, digital et streaming. »

Les 3 influences: Happy Mondays, Pet Shop Boys, New Order

► Liker : https://www.facebook.com/alexandr.popmusic
► Ecouter : https://alexandrpopmusic.bandcamp.com/
► Regarder : https://www.youtube.com/watch?v=dLUYFct0uQU

Tarifs : Gratuit

   Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*